Questions fréquemment posées à propos de l'Ultraformer III

Quelle est la technique utilisée par Ultraformer III ?

L’Ultraformer III utilise les HIFU (Haute Intensité Ultrasons Focalisés). C’est la nouvelle technique incontournable dans les traitements anti-âge pour un rajeunissement cutané efficace. C’est un procédé médical très sûr, agrée par la FDA (Food and Drug Administration).

 

Les ultrasons focalisés ont prouvé leur efficacité et sont utilisés depuis plusieurs décennies dans de nombreux domaines de la médecine tels que la cancérologie, la neurologie ou l’ophtalmologie.

 

L’Ultraformer III permet de délivrer de l’énergie ultrasonique sous forme de chaleur créant un point de rétractation de la peau. Ces points de coagulation vont induire un rajeunissement en créant du nouveau collagène ainsi de nouvelles fibres d’élastine qui vont mettre en tension les tissus relâchés.

 

Les nouvelles fibres de collagène donnent de la fermeté à la peau alors que les nouvelles fibres d’élastine améliorent la tonicité cutanée.

Quelle est la nouveauté de l’Ultraformer III ?

C’est la seule machine HIFU pouvant traiter visage et corps. Cette nouvelle technique utilise plusieurs profondeurs de traitement.
Quatre types de profondeur utilisés pour la retension cutanée :

 

  • 1.5 mm (épiderme)
  • 2 mm (derme superficiel)
  • 3 mm (derme profond)
  • 4.5 mm (SMAS)

 

Trois types de profondeur utilisés pour traiter les amas graisseux localisés :

 

  • 6 mm
  • 9 mm
  • 13 mm

 

La puissance délivrée est 300% plus importante que celle des versions précédentes donc nettement plus efficace.
Cette machine de dernière génération est nettement moins douloureuse.

 

Un brevet spécifique MMFU (Micro & Macro Focused Ultrasound) permettant une précision de traitement accrue.

Quel est le rôle du SMAS dans le rajeunissement du visage ?

Le SMAS est le "système musculo aponévrotique superficiel". Le revêtement cutané du visage et du cou est animé par un système interconnecté de petits muscles, de graisse et de tissus fibreux. Le SMAS assure la connexion entre la peau et les muscles qui l’animent permettant les expressions et assurant le contour du visage.

 

Sans le SMAS, la peau du visage serait immobile et sans expression. Avec le temps le SMAS se relâche et soutien de façon beaucoup moins efficace la peau. Il est à l’origine des :

 

  • Cernes et du bourrelet du sillon naso-génien, entre la joue et la lèvre supérieure.
  • Plis d’amertume entre l’angle de la bouche et le menton.
  • Bajoues au niveau de l’ovale du visage.
  • Rides et du relâchement cutané du cou
smas
smas

Grace au traitement par HIFU on participe au repositionnement du SMAS vers le haut corrigeant le vieillissement lié à son glissement vers le bas du visage. La peau suivra en étant tractée vers le haut. C’est d’ailleurs le SMAS que les chirurgiens ciblent lorsqu’ils pratiquent un lifting au bloc opératoire. Ainsi la technologie HIFU permet de se rapprocher des effets d’un lifting en étant non chirurgical, non invasif et sans aucune éviction sociale.

 

Le SMAS est donc un élément essentiel dans la prise en charge des traitements contre le vieillissement du visage.

smas
smas

Quelles sont les indications de l’Ultraformer III ?

  • Relâchement cutané sur l’ensemble du visage, surtout l’ovale permettant un effet de Lifting du visage et du cou sans douleur et sans chirurgie.
  • Tonification de la peau.
  • Sourcils et Paupières tombantes.
  • Poches malaires (œdèmes localisés sur les pommettes).
  • Double menton.
  • Les bajoues.
  • Tonifier et lisser la peau du décolleté.
  • Améliorer l’aspect des vergetures.
  • Relâchement cutané :

- des bras,
- de l'abdomen,
- de l’intérieur des cuisses,
- du dessus des genoux

 

Traitement des amas graisseux localisés au niveau :

 

  • Des bras.
  • Abdominal.
  • Flancs, poignées d’amour.
  • Culotte de cheval.
  • Intérieur des cuisses.
  • Des chevilles

L’Ultraformer III et le phototype ?

phototypes
phototypes

Ce soin peut s’effectuer sur tout type de peau, quelqu’en soit la couleur (peau claire comme peau noire).

L’Ultraformer III et le soleil ?

Ce traitement ne nécessite pas d’éviction solaire. Il peut être pratiqué à tout moment de l’année. Le bronzage n’est pas une contre-indication, ni avant ni après le soin.

Quelles sont les contre-indications ?

  • Prise d’anticoagulants ou aspirine.
  • Grossesse par principe.
  • Diabète mal équilibré.
  • Plaie ouverte ou dermatose en poussée sur la zone traitée.

Comment se déroule une séance Ultraformer III ?

Une séance dure entre vingt et quarante minutes en fonction de l’étendue de la zone à traiter.

Aucune préparation de la peau n’est requise. Cette technique sûre et efficace est non chirurgicale, non invasive.

Un gel d’échographie est appliqué sur la peau permettant la bonne conduction des ultrasons. Plusieurs passages sont effectués sur la zone traitée suivant l’épaisseur et le type de peau, et la localisation.

La patiente va ressentir une sensation de chaleur, ainsi que des picotements qui sont variables selon la zone traitée et la sensibilité du patient.

Quels sont les effets secondaires de l’Ultraformer III ?

Après la séance, la peau est discrètement rosée associée à un léger œdème.

Une sensibilité sous-cutanée peut être ressentie pendant quelques jours.

Les Ultrasons Focalisés "HIFU" en esthétique sont-ils comparables à un acte chirurgical ?

Les ultrasons a visée esthétique ne sont pas comparables à un acte chirurgical. C’est une procédure absolument non invasive. Le lifting du visage (Uplift) et du cou ainsi que l’élimination des amas graisseux localisés se fait de façon indolore sans incision ou piqure.

 

Contrairement à la chirurgie où le résultat est immédiat, l’effet des HIFU apparait de façon progressive avec la fabrication des nouvelles fibres de collagène (néo-collagenèse) et d’élastine. Au cours d’une séance des milliers de points de coagulation à différentes profondeurs vont être effectués, permettant de retendre la peau a partir de ses couches profondes. Les résultats prennent environ 2 à 3 mois pour se mettre en place. 6 mois après la dernière séance le résultat du traitement est complet.

 

Concernant la destruction des amas graisseux il faut attendre 15 jours entre chaque séance pour laisser le temps à l’organisme d’éliminer les cellules graisseuse détruites.

 

Avec L’Ultraformer III il n’y a :

 

  • aucune éviction sociale,
  • aucune cicatrice,
  • aucun risque de modification de la physionomie du visage. (Ce qui n’est pas garantie avec un lifting chirurgical)

 

L’objectif du traitement par Ultraformer III est d’obtenir un effet lifté, tonifié et densifié des tissus comme lors d’un lifting, sans chirurgie, sans anesthésie. Le geste chirurgical reste nécessaire lorsque la ptôse (le relâchement) est trop importante.

lifting
lifting

Les Ultrasons Focalisés HIFU sont ils comparables au laser anti-âge et à la radiofréquence ?

Les lasers anti-âge comme le Fraxel Dual, agissent de façon très superficielle (1 mm) et vont traiter les fines ridules, l’éclat de la peau où taches pigmentaires. Cela peut être un bon traitement complémentaire

La radiofréquence ne chauffe pas suffisamment en profondeur pour avoir un effet thérapeutique sur le collagène.

Le traitement par HIFU est-il risqué ?

C’est un traitement agréé par la FDA et plusieurs centaines de milliers de traitement par Ultrasons focalisés à visée esthétique ont été effectués sans problème dans le monde.

Néanmoins c’est un traitement dont l’efficacité et la sécurité dépend de l’expertise du médecin esthétique.

Quel est le patient type pour le lifting médical de l’Ultraformer III ?

Le bon candidat pour un lifting médical encore appelé Uplift par HIFU est un patient présentant une peau relâchée. L'affaissement de la peau peu siéger au niveau du visage, du cou du décolleté, des bras, de l’abdomen de la face interne des cuisses et de la zone au dessus des genoux.

 

Il faut traiter dès l’apparition des premiers signes de vieillissement de la peau. L’âge des premiers traitements est d'une trentaine d'années. En effet le lifting médical par HIFU ne peut remplacer un lifting chirurgical, néanmoins nombreux sont les patients qui préfèrent désormais un lifting médical sans aucune chirurgie et sans éviction sociale.

 

Tout comme le Plexr, l’Ultraformer III est également une bonne solution pour prolonger les effets d'un lifting chirurgical antérieur.

Quel est le patient type pour le body contouring de l’Ultraformer III ?

On entend par body contouring le traitement des courbes du corps et en particulier les zones où s’accumule la graisse.

C’est un traitement réservé aux amas graisseux localisés de faible à moyenne importance, résistants aux régimes bien conduits. Pour les amas graisseux plus volumineux il est conseillé d’utiliser l’UltraShape V3.

L’Ultraformer III est-il douloureux ?

Durant la séance une sensation de gène ou d’inconfort temporaire peuvent survenir. Il est conseillé de prendre un antalgique type paracétamol avant la séance pour plus de tranquillité. Néanmoins le concours du patient est nécessaire pendant le traitement afin d’adapter l’intensité des points de coagulation à chaque personne.

 

Dans les suites le patient peut ressentir pendant quelques jours la sensation d’un bleu sous cutané sans que rien ne soit visible en superficie.

Quelle est la durée de la séance d'un lifting médical par Ultraformer III ?

Selon la taille de la zone à traiter une séance va durer de 20 à 40 minutes.

Les résultats obtenus avec l’Ultraformer III sont ils permanents ?

Les résultats perdureront 2 à 3 ans après les séances initiales. Nous sommes des organismes vivants et avec le temps les cellules de la peau reprennent le cours normal du vieillissement.

En fonction de l’âge et du relâchement cutané il sera nécessaire d’envisager une à deux séances annuelles de retouche afin de maintenir un bon résultat et retarder voire éviter un lifting chirurgical.

Quel est le nombre de séances d’Ultraformer III ?

Concernant le relâchement cutané :

Dans la grande majorité des cas entre 2 et 3 séances distantes d’un mois seront suffisantes. Cependant, chez certains patients, le résultat pourra être amplifié par une séance supplémentaire à 6 mois.

Tout dépend de la laxité de la peau et du processus de réponse biologique aux ultrasons focalisés dans la reconstruction du collagène et de l’élastine variable selon les patients.

 

Concernant la destruction des amas graisseux :

3 à 4 séances distantes de 15 jours sont en général suffisantes. Les cellules graisseuses étant définitivement détruites.

FAQ Ultraformer III par le Dr Antoni à Monaco et Nice (06)