CARBOXYTHERAPIE CARBO2 HP : LE CO2 ANTI-AGE

Définition de la Carboxythérapie et intérêt en esthétique

La carboxythérapie est utilisée depuis 1930 pour traiter les pathologies d'origines vasculaires (cicatrisation des ulcères de jambe…) et depuis une vingtaine d'années dans le cadre de la régénération des tissus en médecine et chirurgie esthétique. En effet, l'injection de gaz carbonique médical (CO²), augmente l'oxygénation des tissus (effet Bohr). Le résultat est l'amélioration du métabolisme des cellules dans les zones traitées, l'élasticité cutanée et le rajeunissement du derme et de l'épiderme.

L'analyse de la peau avant et après administration de dioxyde de carbone montre :

 

  • une augmentation de l'élasticité de la peau de 55,5%.
  • un épaississement du derme ainsi qu'une réorganisation de fibres de collagène, parallèlement à la peau.
  • une rupture des membranes des adipocytes (effet lipoclasique) dans le tissu graisseux, avec le respect des structures nerveuses, conjonctives et vasculaires.

 

La carboxythérapie peut être pratiquée seule ou en association avec toutes les autres techniques de médecine esthétique.

Les bénéfices thérapeutiques de la carboxythérapie en esthétique

L'augmentation considérable de l'oxygénation des tissus traités a de nombreux effets bénéfiques :

  • active la microcirculation veineuse et artérielle,
  • améliore l'hydratation de la peau,
  • le CO² décolle légèrement le derme afin d'assouplir et de redraper la peau,
  • favorise le rajeunissement cutané et le renouvellement des cellules,
  • favorise la cicatrisation cutanée,
  • améliore la texture et l'apparence de la peau,
  • augmente la luminosité de la peau et des cernes,
  • stimule la production de collagène et des fibres d'élastine,
  • augmente de la tonicité cutanée,
  • augmente de l'élasticité cutanée,
  • active le métabolisme des cellules graisseuses, et la destruction mécanique des petits amas graisseux.

Les indications thérapeutiques de la carboxythérapie

Relâchement cutané et rajeunissement de la peau

La carboxythérapie est un traitement Anti-âge qui permet de repulper, de densifier le derme, sur une peau fine, fripée, froissée, sans ptose tissulaire importante. La peau devient plus élastique, plus tonique et veloutée, plus jeune et plus saine. On a un véritable rajeunissement cutané. Combiné à la mésothérapie il en potentialise les effets en fin d'injection.

Les localisations ciblées du traitement du relachement cutané :

 

  • paupières supérieures et inférieures, poches graisseuses, cernes colorés,
  • ridules de la patte d'oies,
  • la queue du sourcil,
  • vallée des larmes,
  • sillons naso-géniens,
  • plis d'amertume,
  • menton relâché et gras,
  • ovale du visage,
  • cou fripé, ridé,
  • décolleté,
  • face interne des bras,
  • peau du dessus des mains,
  • ventre sus ombilical sans élasticité,
  • ventre sous ombilical relâché, fripé, et vergeturé de l'après grossesse, avec petit surplus graisseux,
  • face interne de cuisses, fripée,
  • plis au-dessus des genoux.

Les problèmes combinant le relâchement cutané associé à une petite surcharge graisseuse permettent de bénéficier à la fois de la stimulation des fibres de collagène, et de la destruction des cellules graisseuses. Par exemple dans le traitement de l'ovale du visage avec menton gras, ou d'un ventre plissé et un peu adipeux.

Les vergetures

Les vergetures sont liées au manque de fabrication en quantité suffisante de collagène et d'élastine par les fibroblastes lors d'un changement rapide de tension de la peau.

Les patients concernés sont les femmes ou les hommes qui ont connu une modification rapide de leur poids, et les femmes ayant connu une grossesse, un dérèglement hormonal ou un traitement à base de corticoïdes. Une «fissure» apparait dans l'élasticité de la peau qui se trouve amincie et forme une vergeture. Initialement rouges violacées au début elles deviennent nacrées et plus profondes avec le temps.

La carboxythérapie est efficace dans le traitement des vergetures. Les plus récentes, de couleur rose sont quasiment éliminées. Les plus anciennes, de couleur blanche, s'atténuent avec une peau plus élastique et tonique. On obtient une remise en tension des vergetures qui présentent un aspect fripé. Si les vergetures n'ont pas complétement disparues après le traitement, elles seront moins visibles, et l'apparence des zones traitées sera améliorée. Quand la vergeture a disparu ou s'est très estompée, le résultat est définitif. Il n'y a pas besoin de séances de rappel.
Les zones traitées sont :

 

  • les bras,
  • le ventre,
  • les hanches,
  • les fesses,
  • les cuisses,
  • les seins.

Cicatrices chirurgicales ou d’acné

La carboxythérapie permet de revasculariser les zones cicatricielles augmentant la synthèse de fibres de collagène et d'élastine. Le resultat est une amélioration progressif de la cicatrice. La combinaison du PRP ou i-Prf permet par l'apport de facteurs de croissance permet de potentialiser le processus.

Insuffisance veineuse

Les effets sur la microcirculation est représenté par la vasodilatation active avec une nette amélioration de la circulation veineuse et artérielle. C'est une thérapie efficace de prévention et de soin pour les problèmes de la circulation artérielle, veineuse et capillaire. Améliore les jambes lourdes et le syndrome des jambes sans repos.

Traitement de l’alopécie

La carboxythérapie est utilisée pour combattre la chute des cheveux en améliorant la circulation et l'oxygénation des tissus qui nourrissent les follicules. L'effet de vasodilatation créé par les injections de CO2 potentialise les effets de la mésothérapie par peptides ou par le PRP ou i-PRF lors de la combinaison des traitements. Ainsi on apporte plus de vitamines et nutriments aux follicules, favorisant la croissance et stabilisant la chute des cheveux.

L’amincissement

la carboxythérapie agit sur les amas graisseux modérés. La pression du CO2 permet la destruction d'une partie des cellules graisseuses par rupture des membranes cellulaires (lipoclasie). La perte de volume étant modérée, la combinaison à un traitement par HIFU comme l'Ultraformer III potentialise les résultats.

Les principales indications :

 

  • Body Contouring,
  • Cellulite superficielle,
  • Adiposités localisées,
  • Aspect “peau d'orange”,
  • Les suites de lipo-aspiration.

 

L'activation du métabolisme cellulaire favorise le déstockage de la graisse, favorise le drainage lymphatique et atténue la cellulite diffuse avec une réduction des capitons de la peau d'orange permettant d'obtenir une peau plus lisse.

Le déroulement de la séance de carboxythérapie

Le traitement consiste en des micro-injections localisées de petites quantités de dioxyde de carbone médical par voie sous-cutanée et intradermique. Nous utilisons la machine CARBO2 HP de dernière génération, indolore puisqu'un ordinateur régule électroniquement la pression, la température (le gaz est chauffé), le volume de l'injection, et la vitesse du débit. Ce n'est pas le cas des pistolets de type CONCERTO.

Le médecin injecte le dioxyde de carbone sous la peau à l'aide d'une petite aiguille très fine insérée dans un tube stérile à usage unique. Cette technique est sans risque car le CO² est naturellement produit par notre corps et réabsorbé par nos tissus puis éliminé par les poumons. Le traitement est totalement indolore et ne nécessite donc aucune anesthésie.


Selon les effets recherchés, le CO2 peut être injecté dans le derme ou bien dans l'hypoderme. La quantité de gaz à injecter dépend de la zone à traiter et des imperfections à supprimer.


Le gaz carbonique est d'abord absorbé par les tissus cutanés puis il est transformé en oxygène par les globules rouges. Durant le traitement, le patient pourrait sentir une légère douleur locale et un léger crépitement sous-cutané qui disparaîtra en quelques minutes.

 

Une séance dure entre dix et vingt minutes.

Un traitement complet comprend :

 

Quatre à six séances pour les mains, le visage et le corps.
Huit à quinze séances pour les vergetures et la cellulite.

 

On fait deux séances la première semaine, puis une séance par semaine. Il est conseillé de renouveler le traitement en général de 3 séances, une à deux fois par an pour faire perdurer les résultats sur le long terme. Mais certaines indications comme les vergetures ne demandent pas de séances de rappel.


Il n'y a quasiment aucune contre-indication à la carboxythérapie, si l'on excepte les femmes enceintes par principe de précaution ou une pathologie cutanée infectieuse.

Les suites immédiates

Le patient peut ressentir une légère démangeaison et avoir des rougeurs,  mais en quelques minutes les tissus ont repris une apparence normale il n'y a pas d'hématomes ni d'œdème.
Il n'y a aucune éviction sociale.

 

Le traitement ne présente aucun danger pour le patient. La carboxythérapie peut être définie comme un médicament naturel, car elle agit comme un puissant vasodilatateur et travaille de manière physiologique par régularisation de la fonction de microcirculation.

Les résultats

Le résultat est visible dès la deuxième séance et continue de s'améliorer en cours de traitement, et dans les trois mois qui suivent puisque le temps de réaction du fibroblaste est de 90 jours en moyenne.

Carboxythérapie en esthétique à Monaco - Dr Antoni