Nouveau dispositif injectable pour la mésothérapie : Nanosoft

Cette avancée technologique permet de proposer un système d’injection ultra-soft, qui convient à la fois au patientes craignant les aiguilles et au traitement des zones sensibles comme le contour des yeux et des lèvres. Le traitement est donc plus confortable.

Injecteur nanosoft
Injecteur nanosoft

Le dispositif a usage unique Nanosoft est composé de trois micro-aiguilles d’une longueur de 0, 6 mm (type aiguille à vaccin), qui est adapté sur sa seringue à la place de l’aiguille habituelle. Ultrafines, elles ne laissent aucune marque sur la peau et ne se sentent quasiment pas.

 

La séance se déroule comme une séance de mésothérapie normale. De minuscules gouttes de NCTF 135HA, (solution polyrevitalisante de référence) sont délicatement déposées, très superficiellement sous la surface de la peau. Les petites papules formées constituent un réservoir qui va relarguer très progressivement l’acide hyaluronique et les éléments nutritifs nécessaires (vitamines, coenzymes, antioxydants, acides aminés, minéraux) qui sont nécessaires pour régénérer les cellules cutanées. Les suites de la nano-injection sont des papules sur l’ensemble de la zone traitée qui vont persister quelques heures avant de s’estomper progressivement en 24 heures grand maximum. La peau de la zone injectée apparaît alors repulpée et lissée. Généralement, il n’y a pas d’hématome.

 

Les zones de prédilection de Nanosoft sont :

 

  • Le contour des yeux pour lisser les fines rides des paupières inférieures
  • La lèvre supérieure pour hydrater les premiers signes du plissé soleil
  • Le cou et le décolleté, pour estomper les fines rides.

Le nombre de séances est le même qu’en mésothérapie classique : en général 3 séances espacées de 2 à 3 semaines, suivies d’une séance d’entretien tous les 3 à 6 mois, selon l’état de la peau.

Nanosoft : la nouveau dispositif d'injection sans douleur pour le skinbooster